World Actuality

News Around The Globe

Français

Multinationale implantée en Suisse, Nestlé figure parmi les leaders mondiaux de l’industrie agroalimentaire grâce essentiellement au commerce de l’eau en bouteille. Elle possède en effet plus de 70 marques dans le monde entier.

 Nestlé s’efforce de privatiser et de contrôler l’eau, notamment les ressources en eau publiques. D’ailleurs, les dirigeants de cette marque sont plus que éloquents à ce sujet… Après avoir déclaré de tels propos fracassants, les déclarations de Brabeck ont alors fait l’objet de nombreuses critiques émanant du monde entier.

Plusieurs voies se sont alors fait entendre à travers le monde afin de défendre l’accès libre à l’eau pour tout le monde, mais il faut dire que le géant Nestlé est assez récidiviste lorsqu’il s’agit de provoquer. Lors du forum mondial de l’an 2000, Nestlé avait fait pression afin d’empêcher l’eau d’être déclarée comme étant un droit universel. Des années plus tard, l’entreprise n’a pas changé de politique. En effet, elle continue avec sa mainmise sur les ressources relatives à l’eau.

L’eau est la vie. De ce fait, elle ne doit pas du tout être privatisée. Chaque individu a effectivement besoin d’un accès libre à l’eau, car c’est un droit en tant qu’humain. De ce fait, il est important de faire tout ce qui est possible afin de défendre ce droit. Cependant, Nestlé affirme que les propos de son dirigeant principal ont été pris hors contexte.